Jean-Charles de Biolley

Chercheur autodidacte, conférencier et initiateur de consciences

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » (A. Einstein)

Pendant des années, j’ai cherché le fil rouge qui relie toutes les parts de mon être et me permettrait d’oeuvrer avec clarté, alignement et puissance. Est-il possible de l’identifier avec exactitude ? L’arrivée de ma fille en 2018 m’a permis de faire aboutir cette quête existentielle. Grâce à la méthode DSI que nous avons développée et qui fait aujourd’hui partie de nos outils de travail, j’ai pu identifier ma mission de vie et les autres éléments de mon chemin de vie avec précision et complétude. Cela m’a apporté une grande paix intérieure et a initié en moi un processus d’alignement profond qui s’est progressivement reflété dans ma vie, mes relations et mes activités. Je vous le partage ci-dessous sous la forme d’un dialogue entre mon subconscient et ma conscience :

— « Tu as choisi de t’incarner sur cette planète, ce continent et dans ce pays, cette société, ce milieu, cette famille et ce corps. Pourquoi ? Quelle est ta raison d’être, ta mission de vie ? »

— « J’ai choisi pour cette incarnation de contribuer à faire évoluer le niveau vibratoire de l’humanité. »

— « Hmm, très bien… mais qu’est-ce que cela veut dire, et pourquoi est-ce important ? »

— « Faire évoluer son niveau vibratoire, c’est important pour pouvoir s’ouvrir à des niveaux de conscience qui élèvent (courage, détachement, espoir, acceptation, compréhension, amour, joie, paix, plénitude*) et parvenir à dépasser ceux qui abaissent (orgueil, colère, jalousie, peur, tristesse, désespoir, culpabilité, honte*). Un niveau vibratoire plus élevé rend plus réceptif et apte à rayonner. Cela rejoint la pensée d’Einstein qu’une transformation se réalise toujours à partir d’une nouvelle conscience. »

— « D’accord… et peut-on de manière simple faire évoluer son niveau vibratoire ? »

« Oui bien sûr. L’essentiel est de s’ouvrir à ce qui est beau et bon, à ce qui inspire, de créer un espace intérieur pour accueillir, et de se laisser toucher. A partir de là, les énergies plus élevées peuvent entrer et les énergies basses peuvent être transmutées. Il ne faut pas chercher à éviter ni repousser les énergies basses mais à les accueillir dans cet espace d’amour. Pour certains, il s’agit de réapprendre à regarder, écouter, partager et agir à partir du coeur, à ressentir avec le corps, et à se remettre en lien par l’esprit avec les êtres, les choses et l’univers entier. C’est un chemin simple et à la portée de tous mais il demande de la volonté, de la confiance, de la persévérance et de l’humilité. »

— « D’accord, cela me semble suffisant pour le moment. Comment réalises-tu ta mission à présent ? Quels leviers as-tu à ta disposition pour y parvenir ? »

— « Mes leviers de réalisation sont notamment de transmettre des connaissances et sagesses, surtout oralement, d’expérimenter moi-même un chemin d’évolution, de l’incarner pleinement et d’en être un exemple, d’inspirer le changement intérieur, d’initier aux processus de transformation et de rester autant que possible à l’écoute et inspiré dans tout ce que je fais »

— « Cela commence à être plus précis, mais on n’y est pas encore tout à fait… car il faut bien faire des choix. Quels chemins concrets empruntes-tu pour réaliser ta mission ? Sur quoi concentres-tu ton énergie et ton attention, sur quels grands axes thématiques ? »

— « Concrètement, mes chemins de réalisation sont au nombre de six : (1) initier et guider des processus collectifs, (2) structurer et diffuser le processus de création d’une réalité, (3) inspirer et expérimenter des visions d’avenir, (4) créer des structures de pouvoir vertueuses, (5) initier à la conscience de l’eau et (6) maîtriser la structure vibratoire de la Terre. »

— « Magnifique, cela semble nettement plus concret à présent. Te voilà prêt à oeuvrer, vas-y fonce… et sache faire honneur à la vie qui t’est prêtée pour honorer la Vie. »

Niveaux de conscience inspirés des travaux du Dr. David Hawkins (Power vs. Force, 1995).

Parmi les chemins qui se proposent à moi, le 5e est déjà bien entamé. L’eau est une extraordinaire porte de conscience vers soi-même, le vivant et l’ensemble de l’univers. Fin 2015, j’ai commencé mes recherches et depuis fin 2018, j’ai créé un cycle (voir sur cette page) et j’anime des ateliers et conférences sur le sujet. Parmi les autres, les 1er, 2e et 4e sont en cours de recherche et/ou d’expérimentation. Je lis, écoute, échange, laisse résonner et expérimente dans ma vie quotidiennes et mes activités. Quant aux 3e et 6e chemins, ils sont en cours d’exploration.

Je rends grâce à mon âme pour avoir fait le choix de l’incarnation, à mon corps qui en est le sanctuaire sacré et à la Vie qui m’apporte à chaque instant ce dont j’ai besoin pour évoluer et offrir au monde le meilleur de moi-même.

Prenons soin de nous et du monde avec cette affirmation :
“Le monde est en paix et moi aussi.”

NB : Nous avons créé le parcours « Activer son Chemin de Vie » pour permettre à d’autres d’identifier les éléments de leur chemin de vie, d’expérimenter le pouvoir créateur des mots et d’oeuvrer aussi avec clarté, alignement et puissance.

 

 

Si vous souhaitez découvrir mon parcours et mes activités, je vous invite à consulter mon profil LinkedIn et les pages sous l’onglet “Activités”. Je vous résume aussi les compétences opérationnelles que je mobilise volontiers dans le cadre de mes collaborations :

Juridiques : juriste de formation, j’ai développé mes compétences dans l’écriture de statuts,
la relecture d’actes et contrats et l’étude des structures juridiques.

Administratives : ma rigueur et ma précision sont des atouts que j’ai souvent pu mettre
à profit pour la gestion des aspects administratifs des projets.

Linguistiques : compétence complète en Français et Anglais, compétence avancée
en Néerlandais et Espagnol et notions de base en Portugais et Italien.

A la joie d’oeuvrer ensemble !

Jean-Charles