Jean-Charles de Biolley

Chercheur autodidacte, conférencier et initiateur de consciences

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. » (A. Einstein)

Pendant des années, j’ai cherché le fil rouge qui relie toutes les parts de mon être et me permettrait d’oeuvrer avec clarté, alignement et puissance. Est-il possible de l’identifier avec exactitude ? L’arrivée de ma fille en 2018 m’a permis de faire aboutir cette quête existentielle. Grâce à la méthode DSI que nous avons développée et qui fait aujourd’hui partie de nos outils de travail, j’ai pu identifier ma mission de vie et les autres éléments de mon chemin de vie avec précision et complétude. Cela m’a apporté une grande paix intérieure et a initié en moi un processus d’alignement profond qui s’est progressivement reflété dans ma vie, mes relations et mes activités. Je vous en partage ci-dessous la mission de vie sous la forme d’un dialogue fictif avec mon âme :

— « Tu as choisi de t’incarner sur cette planète, ce continent, dans ce pays, cette société, ce milieu social, cette famille, ce corps. Pourquoi ? Quelle est ta raison d’être, ta mission de vie ? »

— « Dans cette incarnation, je fais évoluer le niveau vibratoire de l’humanité. »

— « Ok très bien… Mais qu’est-ce que cela veut dire, et pourquoi est-ce important ? »

— « Faire évoluer son niveau vibratoire, même de très peu, rend réceptif à de nouvelles consciences et informations, de s’ouvrir aux niveaux de conscience qui nous déploient (courage, détachement, espoir, acceptation, compréhension, amour, joie, paix, plénitude…*) et d’approfondir sa maîtrise de ceux qui nous réduisent (orgueil, colère, jalousie, peur, tristesse, désespoir, culpabilité, honte…*). »

— « D’accord… Et comment peut-on faire évoluer son niveau vibratoire ? »

« C’est un chemin initiatique. Le plus important est de cultiver l’art de créer des espaces intérieurs et dans sa vie pour laisser entrer l’inspiration et écouter ses intuitions. De là, il est possible de prendre du recul et de faire des choix plus conscients. Il est important aussi d’accueillir les pensées sombres et les émotions qui nous tourmentent car elles font partie de nous ; les repousser revient à entretenir le conflit et sa propre fragmentation. Enfin, il s’agit de réapprendre à regarder, écouter, partager et agir à partir de son coeur et à utiliser son ressenti, et de cultiver la conscience que nous sommes tous en lien et avec l’univers. C’est un chemin à la portée de tous mais il demande confiance, engagement et humilité. »

* Voir les travaux du Dr. David Hawkins sur les niveaux de conscience humaine (Power vs. Force, 1995).

Pour réaliser ma mission de vie, je touche et manifeste surtout ma puissance intérieure notamment lorsque, en conscience, j’initie et guide des processus collectifs, structure et diffuse le processus de création d’une réalité, inspire et expérimente des visions d’avenir, crée des structures de pouvoir vertueuses et initie à la conscience de l’eau. L’eau par exemple est une extraordinaire porte de conscience vers soi-même, le vivant et l’ensemble de l’univers. Depuis 2019, après 3 ans de recherches, j’ai créé un cycle (voir cette page) et anime des ateliers et conférences à ce sujet.

Je rends grâce à mon âme pour avoir fait le choix de l’incarnation, à mon corps qui en est le sanctuaire sacré et à la Vie qui m’apporte à chaque instant ce dont j’ai besoin pour évoluer et offrir au monde le meilleur de moi-même.

Prenons soin de nous et du monde avec cette affirmation :

“Le monde est en paix et moi aussi.”

NB : Nous avons créé le parcours « Activer son Chemin de Vie » pour permettre à d’autres de canaliser les informations de leur chemin de vie, d’expérimenter le pouvoir créateur des mots et d’oeuvrer aussi avec “CAP”: clarté, alignement et puissance.

 

 

Si vous souhaitez découvrir mon parcours, je vous invite à consulter mon profil LinkedIn et vous résume ici les compétences opérationnelles que je peux mobiliser dans mes collaborations :

Juridiques : juriste de formation, j’ai développé mes compétences dans l’écriture de statuts,
la relecture d’actes et contrats et l’étude des structures juridiques.

Administratives : ma rigueur et ma précision sont des atouts que j’ai souvent pu mettre
à profit pour la gestion des aspects administratifs des projets.

Linguistiques : compétence complète en Français et Anglais, compétence avancée
en Néerlandais et Espagnol et notions de base en Portugais et Italien.

A la joie de collaborer !

Jean-Charles