Bonjour, voici ma contribution au champ de conscience de la 5G où j’invite à prendre du recul sur cet enjeu sociétal important. Elle fait suite aux messages que j’ai partagés dans mon réseau les 14 et 15 avril derniers dans le cadre de la mobilisation citoyenne qui a suivi l’annonce-surprise par Proximus du lancement d’une 5G « light » dans 30 communes belges le 31 mars 2020 en l’absence de débat démocratique et scientifique et d’accord gouvernemental.

La 5G rejoint d’autres grands enjeux auxquels nous faisons face en tant qu’humanité : la biodiversité, le climat, les océans, la déforestation, l’eau, les pesticides, les abeilles, le plastique et bien d’autres… Comment faire face à tout cela ? Ce qui me semble nécessaire est un saut de conscience, un changement de regard, une nouvelle posture. N’est-il pas temps que nous rétablissions notre lien sacré avec la nature, les cycles, les écosystèmes, la vie et nous-mêmes ? L’inconscience humaine, l’aveuglement technologique, le court-termisme et l’appât du gain n’ont-ils pas fait assez de dégâts ? Et quelle est la place de la science dans tout cela ?

Pour les sceptiques aucune preuve n’est suffisante, pour les croyants aucune preuve n’est nécessaire et entre les deux, il y a ceux qui tentent de faire évoluer les choses avec leur bon sens, leur ressenti et leur intuition, entre preuves et convictions… La recherche de la preuve scientifique absolue est une illusion et une attitude dangereuse pour au moins deux raisons. Premièrement, le processus scientifique est lent et pour obtenir des « preuves » indiscutables, il faut parfois attendre des années, voire des décennies. Deuxièmement, elle a souvent besoin que la chose soit testée « en vrai » pour pouvoir faire des observations, quitte à ce que cela passe par une petite ou une grande catastrophe. Combien de temps accepterons-nous encore d’être les cobayes de la science et de la technologie ? Il est nécessaire que celles-ci retrouvent leurs justes places dans notre vie sociale, politique, économique, médicale… au service de la vie, de la santé et du vivre ensemble. Ce ne sont pas la science et la technologie qui sont problématiques en soi mais l’usage que nous en faisons et la place que nous leur donnons. Autorisons-nous cette réflexion essentielle… D’après le Dr David Hawkins, la science et la médecine sont au niveau de la Raison. Or, celle-ci « produit des quantités massives d’information et de documentation, mais manque de capacité à résoudre les désaccords dans les données et les conclusions » (Power vs. Force, 1995, Pouvoir contre Force en français). La Raison acquiert le discernement quand elle se laisse inspirer par la conscience supérieure de l’Amour.

Mon chemin de conscience est passé par un alignement intérieur et le fait d’incarner moi-même les valeurs que je prône et les changements que je veux voir autour de moi. Le fait d’expérimenter au niveau personnel ce que cela implique de réaliser une transformation m’a permis de découvrir la manière de contribuer à la transformation autour de moi. Par exemple, pour découvrir comment installer plus de paix et d’harmonie autour de moi, j’ai commencé par installer plus de paix et d’harmonie en moi, dans mon coeur et mes pensées, mes relations, avec mon passé… Cela m’a permis de découvrir comment m’exprimer et agir autrement, à partir d’un nouvel état d’esprit, une nouvelle conscience. Dans quel domaine de ma vie j’aimerais aller vers plus d’alignement et mieux incarner mes valeurs et mes idéaux ?

Pour en revenir à la 5G, j’ai compris au cours de mes recherches autour de l’eau et d’autres sujets ces dernières années notre nature électromagnétique et que toute notre biologie était régie par des ondes. Tout est onde et information et c’est précisément là que se situe le problème des technologies sans fil que nous utilisons (2G, 3G, 4G, Wifi, DECT, Bluetooth…) : ces ondes interfèrent avec notre biologie. Voici l’explication de Wendy de Hemptinne, physicienne et spécialiste des ondes électromagnétiques artificielles et de la 5G en Belgique : « Pour des raisons qui ont trait à leur caractère modulé et pulsé nécessaire à la transmission d’information, les ondes artificielles de nos technologies sans fil ont perdu toute ressemblance avec les ondes naturelles. Elles peuvent affecter négativement notre biologie à des degrés variables selon l’intensité, la fréquence, les modulations et d’autres paramètres. Si les rayonnements actuels de la 2G, 3G et 4G affectent les systèmes vivants, ce qui est à présent confirmé par de nombreuses études, il est plus que probable que la 5G provoque des effets au moins aussi importants. Non seulement elle vient ajouter une couche supplémentaire à l’exposition que nous subissons déjà, mais aussi ses rayonnements sont encore bien davantage concentrés, modulés et pulsés. » Vous retrouverez Wendy sur son site et celui d’ondes.brussels.

N’acceptons pas d’être les cobayes d’une technologie dont on ne maîtrise pas les effets sous prétexte d’une « progrès » indispensable à notre économie. Depuis des années, des centaines de scientifiques, chercheurs et professionnels de la santé se mobilisent et tentent d’avertir les gouvernants, les autorités de santé et les organismes internationaux de la nécessité de réduire notre exposition électromagnétique plutôt que de l’augmenter. Jusqu’à présent la tendance reste à l’augmentation, sous la pression d’intérêts industriels et financiers et avec notre bénédiction ou passivité de citoyens consommateurs. Il n’y a cependant aucune raison de croire que cette tendance est inéluctable. Un changement de conscience, même minime, peut entraîner de nouveaux choix démocratiques et de consommation, modifier la trajectoire et ouvrir la voie à de nouveaux choix de société respectueux du vivant. Cela demande bien sûr de la volonté, de la confiance et de la persévérance, mais osons croire que c’est possible. Toute nouvelle réalité commence toujours par une utopie, un rêve qui peut sembler impossible…

Enfin, dans nos communications et actions, officielles et privées, veillons à être animés autant que possible par l’Amour et la Paix. Une parole énoncée et un acte posé avec amour et paix activera ces énergies chez l’autre et favorisera la douceur et le discernement. C’est un chemin qui commence chez soi… Evitons les mots combatifs, guerriers et dénonciateurs et remplaçons-les par des mots ouverts et constructifs. Il est tout à fait possible de s’exprimer de manière claire et ferme sans avoir besoin de recouvrir à un discours alarmiste, agressif ou méprisant. Evitons aussi les jugements, qui ne sont que le reflet de parts de nous-mêmes en résonance, et restons humbles… Pour illustrer cela, voici le message vidéo (2’42”) d’un scientifique suédois. L’exposé est équilibré et la demande claire, ferme, ouverte et constructive.

Voici un aperçu de la mobilisation de la communauté scientifique et médicale au niveau international, avec des appels qui rassemblent chacun plusieurs centaines de signataires : L’Hippocrates Electrosmog Appeal est adressé aux mandataires politiques belges et rassemble à ce jour 686 professionnels de la santé et chercheurs belges. — Le 5G Appeal est adressé à l’UE et rassemble à ce jour 332 scientifiques, chercheurs et médecins. — L’EMF Call, qui dénonce que la position et les lignes directrices de l’ICNIRP ne sont pas scientifiques et ne protègent pas la santé publique rassemble 164 chercheurs et médecins et 95 ONG. — L’International EMF Scientist Appeal est adressé à l’ONU et rassemble 252 scientifiques. — Le rapport international BioInitiative 2012 a été rédigé et signé par 29 chercheurs. — L’International Appeal to Stop 5G on Earth and in Space est adressé à l’ONU, l’UE, le Conseil de l’Europe et les Etats et rassemble à ce jour 280.335 individus et organisations (mise à jour le 13/05/2020).

Je termine par une note enchanteuse en vous partageant une vidéo (4’33”) qui illustre la magie de la nature. La vie est une merveille, un miracle… laissons-la opérer autour de nous et nous réapprendre sa magie, laissons-la revenir en nous et nous réenchanter. Osons y croire !

Prenez soin de vous avec cette affirmation : « Le monde est en paix et moi aussi »

Jean-Charles

Ressources complémentaires

Vidéos et reportages :

The 5G mass-experiment: Big promises, unknown risks, Investigate Europe (2:16) 

Olle Johansson about 5G roll out : message d’un scientifique suédois de renom signataire du rapport BioInitiative 2012 (2:43)

5G, le meilleur des ondes, Inter-Environnement Bruxelles : excellent résumé des enjeux (6:11)

Former President Of Microsoft Canada Frank Clegg On Safety & 5G/Wireless Technologies, Canadians for Safe Technology (10:49) 

5G : attention danger ?, Vox Pop, ARTE (28:14) 

Tous surveillés : 7 milliards de suspects, ARTE, disponible jusqu’au 20 juin 2020 (1:29:26)

La 5G en Chine : Chine, tout est sous contrôle ! – Teaser, Envoyé Spécial (2:22), Le système de “crédit social” testé en Chine “existe déjà en France”, Envoyé Spécial (4:31), Avec le “crédit social”, la Chine classe les “bons” et les “mauvais” citoyens, France 24 (4:39)

Repenser notre monde, Wings of the Ocean (6:13)

Articles et rapports :

Legal Opinion on 5G, The Council on Health Safe Telecommunications : le déploiement de la 5G est contraire au droit européen et international (version en français ici)

La 5G arrive en France, mais les autorités notent « un manque important de données sur ses effets sanitaires », Le Monde

Le déploiement de la 5G à l’heure du Covid-19 : passage par la stratégie du choc, La Libre

Lésions de l’ADN, cancers du cerveau : 434 médecins et 900 professionnels de la santé belges sonnent l’alerte sur la 5G, La Libre

« Le déploiement de la 5G doit être arrêté » : l’appel de 100 étudiants biologistes et médecins, La Libre

Le déploiement de la 5G et le projet Starlink, c’est NON !, Mediapart 

« Climat : l’insoutenable usage de la vidéo en ligne », le nouveau rapport sur l’impact environnemental du numérique, The Shift Project

Le déploiement de la 5G stoppé par Proximus sur le territoire d’Ottignies-LLN, Le Vif : de nombreuses villes et communes se mobilisent

San Francisco’s facial recognition technology ban explained, Vox

Ressources scientifiques :

Sur le site d’ondes.brussels : 5G-Liens utilesDes spécialistes mondialement reconnus de mobilisent au niveau belgeLes appels à la prudence de la communauté scientifique et médicale depuis 1998Listes bibliographiques et publications scientifiques 

Planetary electromagnetic pollution: it is time to assess its impact, The Lancet