Chers ami·e·s

Pour mon premier article sur notre blog, je vais évidemment vous parler de relations ! Plus particulièrement, j’ai envie de vous partager un rituel que nous avons créé et pratiqué ensemble avec beaucoup d’émerveillement : le rituel du moment de partage. A l’ère du « développement personnel », quelle est la place de l’évolution commune et du développement relationnel avec son ou sa partenaire de vie et ceux qui partagent notre quotidien ?

Quand j’échange avec des personnes qui suivent un chemin d’évolution, j’entends souvent la question de savoir comment ne pas « perdre » ses proches et des réflexions comme : « il·elle ne comprend pas comment j’ai changé », « nous ne sommes plus sur la même longueur d’onde » ou encore « il·elle n’évolue pas comme moi »… Bien sûr il n’y a pas de remède unique ou magique mais une chose est sûre, pour évoluer ensemble, il faut y consacrer du temps et avoir l’intention sincère de comprendre ce que l’autre vit à l’intérieur. Que savons-nous du vécu intime l’un de l’autre si nous ne créons pas un espace et un temps pour se retrouver à ce niveau ?

Quel est le bon moment pour vivre cela ? La création et la pratique de ce rituel simple et peu chronophage a été une véritable révélation pour nous, car malgré une dynamique de couple et de collaboration de plus de 10 ans, nous n’avions pas encore la science du « bon moment » pour se dire certaines choses et avons été étonnés de l’approfondissement relationnel que cette pratique régulière nous a apporté. Cela nous permet de nous « mettre à jour » sur le chemin intérieur de chacun, de revenir dans le moment présent de notre relation et de nous apporter des enrichissements dans nos projets et processus respectifs en cours.

Qu’est-ce qu’un rituel ? C’est avant tout un moment de synchronicité et un vecteur de lien. Cela permet de créer un cadre clair qui facilite l’abandon au moment présent et le vécu d’une expérience plus profonde. Un rituel peut aussi être répété régulièrement.

Le rituel du moment de partage que je vous présente ci-dessous est un moment de synchronicité à prendre avec son·sa conjoint·e, un·e ami·e, un·e proche et même en groupe. C’est un moment avec soi et à la rencontre de l’autre, à la fois simple et profond ; un moment de réelle intimité qui renforce le lien et la compréhension mutuelle ; une pratique pour cultiver la relation, se découvrir sous un autre angle et évoluer ensemble.

Prenez soin de vous et de vos relations !

Ilona

Le rituel du moment de partage par Ilona et Jean-Charles :

D’abord vient le TEMPS DU SILENCE pour revenir à soi et recréer l’espace intérieur. Ce temps dure aussi longtemps que nécessaire et se termine lorsque chacun a dit « Je suis prêt ».

Ensuite vient le TEMPS DE PARTAGE avec une règle de base : l’écoute active sans réactions. C’est l’art d’être pleinement présent et de s’intéresser à l’autre, sans attendre pour parler à son tour, d’où l’importance du temps de silence pour se préparer intérieurement.

Avant de commencer, assurez-vous que vous ayez un espace pour échanger sans être interrompus. Si vous voulez, vous pouvez symboliser l’ouverture de ce moment privilégié en allumant une bougie ou avec un autre objet symbolique qui vous parle.

1. Le premier tour commence par le partage des ressentis. Après avoir décidé qui commence, l’autre lui demande « Comment te sens-tu ? ». Un mot ou une phrase suffisent. Lorsqu’il a fini, il demande à son tour « Et toi, comment te sens-tu ? ». C’est ainsi que la parole s’échange. Si celui qui a la parole laisse un temps de silence, l’autre ne l’interromps pas.

2. Le deuxième tour consiste à demander « Qu’est-ce qui t’habite ? », dans le même ordre de parole. A nouveau un mot ou une phrase suffisent, mais c’est différent du ressenti : il est question ici de l’énergie qui nous habite intérieurement en ce moment, au sens littéral.

3. Le troisième tour consiste à demander « As-tu quelque chose à partager ? ». On ne partage qu’un seul thème à la fois : un vécu, un changement intérieur, une évolution de conscience, une difficulté… La réponse peut aussi être « Non, pas cette fois ». Le partage se termine par un moment de feedback : lorsqu’il a terminé, celui qui s’est exprimé demande « As-tu un feedback à me faire ? ». C’est un retour au service de la personne pour appuyer son témoignage, faire écho, l’encourager, accueillir son partage, enrichir sa réflexion… sans entrer soi-même dans un partage. Lorsque le feedback est terminé, le premier clôture son tour en demandant à l’autre « Et toi, as-tu quelque chose à partager ? », comme aux tours 1 et 2.

Une fois les partages et feedbacks terminés, prenez quelques instants pour clôturer le rituel et exprimer votre gratitude pour le moment que vous avez partagé…

A vous de co-écrire la suite !