Bonjour ! Nous vous partageons ci-dessous un texte exceptionnel qui aurait été écrit au 12e siècle par les cathares. Il nous a été transmis en anglais depuis Alpbach en Autriche et nous l’avons traduit en français. Voici tout d’abord en français puis en anglais :

« Elle n’a pas de structure, uniquement de la compréhension. Elle n’a pas de membres, sauf ceux qui savent qu’ils y appartiennent.

Elle n’a pas de rivaux, car elle ne cherche pas à prévaloir. Elle n’a pas de revendications mais ne cherche qu’à servir. Elle reconnaît tous les grands maîtres de tous les temps qui ont témoigné de l’amour véritable.

Ceux qui y participent, pratiquent l’amour véritable dans tout ce qu’ils sont. Aucun mode de vie ou aucune nationalité ne sont un empêchement. Ceux qui en font partie le savent. Elle n’essaye pas d’enseigner ni de prêcher mais juste à être et à enrichir cet être.

Elle ne se proclame pas à voix haute mais en silence. Elle salue respectueusement tous les pionniers du passé qui ont payé le prix pour elle. Elle n’autorise ni hiérarchie ni structure, car personne n’est plus important qu’un autre.

Ses membres se reconnaîtront par leurs actions et leur être, dans leurs yeux, et pas d’autre signe extérieur si ce n’est une étreinte fraternelle.

Chacun d’entre eux dévouera sa vie à l’amour silencieux pour ses voisins, l’environnement et la terre, pendant qu’ils accomplissent leurs tâches journalières, aussi grandes ou petites soient-elles.

Leur priorité est le plan universel, qui ne peut se réaliser que si l’humanité, dans tout ce qu’elle fait, donne priorité à l’amour. 

Elle ne promet aucune récompense, ici ou après la mort, sauf la joie infinie d’être et d’aimer.

Chacun devrait donc chercher à faire prévaloir la compréhension entre chacun, à faire du bien et à enseigner uniquement par l’exemple.

Ils soigneront leur voisin, leur communauté et notre Terre. Ils ne connaîtront pas la peur et la honte et leur témoignage se répandra contre tout obstacle.

Cette communauté n’a pas de secret, pas d’initiation autre que la véritable compréhension du pouvoir de l’amour et ceci – si nous le voulons – peut changer le monde ; mais seulement si nous nous changeons d’abord nous-mêmes.

Tous ceux qui sentent qu’ils y appartiennent, appartiennent à la Communauté de la Paix ! »

––– Version en anglais qui nous a été transmise depuis Alpbach en Autriche :

“It has no structure, only understanding. There are no members, except those who know that they belong to it.

It has no rivals, because it does not seek to prevail. It has no claims, but seeks only to serve. It recognises all great teachers of all times, who have given testimony of the truth of love.

Those who participate in it, practice the truth of love in everything they are. No way of life or nationality is a restraint. Those who are in it, know it. It tries not to teach and preach but just to be and enrich this being.

It does not proclaim itself with a loud voice but in silence. It greets respectfully all the pioneers of the past who have paid their price for it. It allows for no hierarchy or structure, for no one is greater than another.

Its members will recognize each other by their actions and their being, in their eyes, and no other external feature but a fraternal embrace.

Each and every one of them will devote their lives to the quiet love for their neighbours, the environment and the earth, as they go about their daily tasks, however significant or little these may be.

Their priority is the great plan, which can only be realized if humanity, in everything it does, gives priority to love.

It promises no reward, either here or in afterlife, except for the unquenchable joy of being and loving.

Each and every one should then seek to put forth understanding between each other, to do good and to teach only by example.

They will heal their neighbour, their community and our Earth. They will know no fear and no shame and their testimony will spread against all obstacles.

This community has no secret, no initiation other than the true understanding of the power of love and this – if we want – can change the world; but only if we first change ourselves.

All those who feel they belong there, belong to the Community of Peace!”