Hello à tous,

Je vous écris aujourd’hui le coeur en joie pour vous annoncer l’arrivée du Jeu des polarités : pour s’accompagner dans la réappropriation de nos reproches et compliments de manière intuitive, ludique et efficace. J’ai créé cet outil sur base du processus de réappropriation des projections de Peter Koenig et le destine à l’approfondissement et l’harmonisation des relations. Après plusieurs mois de préparation de la version bêta, voici le temps de se prêter au jeu et d’en découvrir les magies et les points à améliorer ! Je propose jusqu’à la fin du mois de juin des séances découverte pour les couples, en contrepartie d’un retour sur expérience. Si cela vous tente, vous pouvez m’écrire à l’adresse ilona@ilona-jeancharles.be. Ci-dessous je vous en dit un peu plus sur l’origine du projet et le potentiel que j’y vois.

Bonne découverte et à bientôt !

Ilona

Pourquoi ce jeu ?

C’est en étudiant la relation à l’argent pendant plus de 30 ans que Peter Koenig à découvert que l’argent était un médium sur lequel nous projetons toute une série de qualités, et que c’est en les réintégrant que nous pouvons nous en libérer et fluidifier notre relation à l’argent. Le processus se base sur la résonance des mots et la réunification des polarités positives et négatives des parts de soi. Cela opère une transformation au niveau de l’information cellulaire, au-delà du mental. C’est un processus simple mais précis avec des résultats surprenants.

Pour moi, la découverte de cet outil lors du MasterClass que j’ai suivi pour en devenir praticienne m’a donné un élan d’espoir pour les relations humaines. Nous avons chacun tout en nous les 4 tempéraments et toutes les parts de l’identité humaine, mais nous en repoussons certaines ou les projetons à l’extérieur, sur les personnes qui nous entourent, et c’est ce mécanisme qui fait que nous entretenons des dynamiques relationnelles où nous cherchons chez l’autre les qualités que nous admirons et lui reprochons celles que nous repoussons.

C’est aussi une source importante de conflits car ces parts recherchées et repoussées surgissent à des moments non-désirés et de manière incontrôlée. Personnellement, je me surprends encore à dire des choses que je n’ai pas envie au moment où je m’y attends le moins.

Si nous avons la conscience et la discipline de pratiquer le processus spontanément, il devient un outil de rupture des schémas relationnels, de résolution des conflits et d’élévation de conscience. Il est alors possible de faire naître une dynamique de co-création et de passer de la fragmentation à l’unité intérieure et de la dépendance à l’union sacrée créatrice.

Quand jouer ?

– Quand les mêmes reproches sortent souvent et que vous avez envie de passer à autre chose.

– Quand vous avez envie de vous connecter à un autre niveau, intime et authentique.

– Quand vous vous sentez prêts à rompre un schéma relationnel qui ne vous convient plus.

– Quand vous partagez le désir de co-créer avec plus de fluidité.

– Quand ……

Contre-indications

– Si vous êtes dans un état de détresse psychologique ou dans le pic émotionnel d’un conflit, ce n’est pas le moment pour jouer. Pour profiter pleinement d’une partie, il faut se sentir prêt à prendre du recul sur ce que l’on vit.

– Si vous n’êtes pas prêt à vous remettre en question ou à faire évoluer votre regard sur l’autre, ce jeu n’est pas pour vous.

Remerciements

J’en profite pour remercier tous ceux qui m’ont aidé à réaliser ce projet : Peter Koenig pour ses enseignements et le magnifique parcours vécu ensemble lors de sa première MasterClass en français, ma chère maman Isabelle Versé pour ses talents artistiques que j’apprécie énormément et ses encouragements, Jean-Charles pour son soutien inconditionnel et son aide déterminante dans le processus de création, et Vous qui allez vous prêter au jeu avec moi !

Plus que jamais en cette période de renouveau,
je vous souhaite des moments d’intimité enrichissants
et une co-création florissante dans vos projets !